À Livresse Samedi 2 avril, la poésie était au rendez-vous des langues

Au XIIè siècle c’etait déjà en cinq langues que le poète – le troubadour! – Raimbaut de Vaqueiras faisait sa cour à sa bien-aimée!
Vaqueiras BnF_ms._854_fol._75v_-_Raimbaut_de_Vaqueiras_(1)

À Livresse, au coeur de la Bastide de Villeneuve sur Lot, samedi 2 avril 2016, c’est en de multiples langues que les poètes et les amoureux de la poésie ont « dit » les mots de l’amour, de la vie, du monde d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs.
Ils étaient nombreux, les poètes et les « diseurs », à chanter ou à parler les poèmes et les chants écrits ou choisis par eux-mêmes, mais tirés au sort sur l’arbre à mots par un public en joie et sous le charme de cette journée particulière!

 

En Occitan et en français, Frederic Fijac nous a conté ses propres poèmes…au fil de l’eau, sa muse par excellence!

« Decanto« , Louise et Alvaro, en bi-langue nous ont offert leurs jolies balades en amour, et une surprenante et très plaisante composition en langue restructurée…à découvrir!

Joan Pèire Tardiu, en Occitan pour ses odes aux mots, et dans les cinq langues du XXIIème siècle de Raimbaut de Vaqueiras pour son chant d’amour, nous a ravis de la poésie universelle, et de sa prodigieuse culture, terre d’ouverture des coeurs et de partage de la vie!

Marie-Fe, enseignante, nous « donne » en espagnol, commenté en français avec sa conviction habituelle, des poèmes « engagés » de Roque Dalton « Salvador »et de Luis Cernuda « Nocturno yankee »!

François chante, en français ou en espagnol, des histoires rencontrées, racontées par lui. Le plaisir de l’impro recomposée et mise en mots!

Laura (prononcez la-o-ra), galicienne, dit tout en douceur un joli poème de Rosalia De Castro « Adios rios, adios contes »!

Niko, l’assistant anglais du lycée, chante ses propres compositions poétiques dans un anglais aux sonorités américaines!
WP_20160402_15_07_24_Moment (2)

   Vincent et Allan, étudiants au Lycée Georges Leygues en 1ère scientifique pour l’un et économique pour l’autre, nous ont transmis leur amour de la poésie avec deux très belles lectures d’ Arthur Rimbaud! Des jeunes dans leur temps !

Evangélia, Enseignante venue d’Athènes, nous plonge dans l’émotion avec « Ithaque », un poème en grec de Konstantinos Petrou Kavafis, poète qui a révolutionné la poésie grecque en plongeant dans ses racines mythologiques.

Alvaro Morales Trelles, poète chilien, chante dans la langue de son pays, ses poèmes et ses compositions, traduites avec beaucoup de sensibilité par la maman de Louise.
Il nous offrira aussi deux magnifiques textes chantés de Victor Jara, le poète chilien mort de la haine institutionnelle de la liberté d’expression!

Enfin Elvire, enseignante, a conclu l’après-midi avec  » Sous la peau » un poème de Léa Deshaepper, étudiante au Lycée Georges Leygues en 2012 ayant obtenu cette même année le Prix Spécial du Jury de « Poésie en liberté », concours ouvert aux élèves et étudiants de 15 à 25 ans fréquentant au niveau international les lycées et universités de langue française. La relève est assurée!

Un après-midi au charme discret mais à la belle et tellement intense émotion pour tous les participants!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire