Chômage et Précarité, « Moi, Daniel Blake » : Projection/Débat à L’Utopie

2016 : Entre 5 et 8.8 millions de « pauvres » en France
soit + de 10% de la population

et des « affaires » financières chez les élites politiques

Pour sensibiliser et en parler :
Projection /Débat
à L’Utopie Ste-Livrade

Le mercredi 29 mars à 20h45

« Moi, Daniel Blake », un film de Ken Loach

suivi d’un débat animé par
l’Association PAS A PAS et ATD Quart Monde
membres du collectif à l’origine du livre

« Chômage, Précarité : Halte aux idées reçues! »
porté par le Mouvement National des Chômeurs et Précaires
Préfacé par Ken Loach

(LES ÉDITIONS DE L’ATELIER)
proposé sur place à la vente par Livresse


Dans ce livre, avec ce livre, il s’agit de « mettre un coup d’arrêt à des opinions fausses, des idées préconçues dont la pseudo-vérité ne tient que par le rabâchage dont elles sont l’objet »

Présentation du livre par le MNCP :

« Le Mouvement National des Chômeurs et Précaires (MNCP) soutenu par ses 38 Associations adhérentes, est à l’initiative de ce recueil dont l’objet est de déconstruire les poncifs sur les personnes vulnérables, notamment en situation de chômage et de précarité.
Dans une période où l’organisation du mouvement social est difficile et l’action citoyenne trop faible, et dans la perspective du prochain moment électoral, mais bien au-delà, nous avons pris cette initiative de réunir dans une même démarche, un même projet, 25 organisations syndicales et associatives qui oeuvrent concrètement et quotidiennement avec leurs différences et leurs complémentarités, contre le chômage, les précarités, pour les chômeurs et précaires, leurs droits, pour l’emploi et un nouveau type de développement. Chacune a pris la plume pour écrire un chapitre du livre en répondant, à l’une des idées reçues, en rapport avec son domaine d’intervention et ainsi démontrer comment on peut agir pour la contrecarrer. »

 

Le débat sera animé par :

Laurent DELAVIGNE, pour l’Association  PAS A PAS
et Marie-Pascale MAGENDIE de ATD Quart-Monde
qui expliqueront dans un premier temps, pourquoi et comment ce livre a vu le jour.

À partir du film et d’exemples d’autres pays européens, la réalité et la problématique du chômage et de la précarité au regard des « poncifs » les plus répandus, seront abordées.
L’objectif du débat sera de faire réfléchir, se poser les « bonnes » questions qui pourraient guider notre choix de société pour demain et après-demain.
Un débat proposé et ouvert à toutes les sensibilités pour ouvrir et enrichir l’approche citoyenne des questions sociales, sur lesquelles les regards sont divers mais qui n’en sont pas moins communes à l’ensemble de la population.

 

 

 

 

Laisser un commentaire