Rappel Évènement : Gérard Mordillat à Livresse !

Le vendredi 17 novembre 2017
de 16h30 à 18h
et de 18h à 20h

Gérard Mordillat à la librairie Livresse

© Roberto Frankenberg

Rencontre(s) – Débat – Dédicace
autour de son nouveau roman
La Tour abolie.

 

La tour abolieaux éditions Albin Michel

« Quand les pauvres n’auront plus rien à manger, ils mangeront les riches. »

Un Iceberg planté dans le ciel.
Ce que l’on voit : les manipulateurs de la société s’entre-déchirer entre eux; glaçant!
Ce qui se consume dans les entrailles invisibles : les exclus et les rebelles qui sortent affamés comme des rats; incendiaire!
Gérard Mordillat nous ouvre le coeur de chacun de ces réacteurs atomiques comme si nous y étions. Avec l’outrance du réalisme qui lui est propre, une multitude de mondes et d’individus vivent côte à côte, s’ignorent, s’entre-croisent, se défient, se tuent, dans une écriture comme forgée dans le feu de l’enfer : celui d’une réalité que nous côtoyons chaque jour, que nous activons ou subissons chaque instant.
Dans le monde de Mordillat personne n’est spectateur ni même narrateur, le rapport de force nous concerne tous.

 

 

  

Impossible indifférence, déni interdit : les riches et les pauvres « existent »!
Nous questionnerons Gérard Mordillat sur les motivations et les ressorts de ce pavé à nouveau jeté dans la « marre ».
Ses combats et ses valeurs sont connus et il n’a de cesse de dénoncer par l’écrit, les tribunes, le cinéma et tous médias possibles, les conséquences désastreuses pour les « pauvres » et les « exclus » des « inégalités » sociales, tout autant que les humiliations que font subir les gouvernants imbus de leur toute puissance aux gouvernés trompés par leurs mensonges, au nom de la démocratie comme au nom de la religion!

Donc, après Vive la Sociale (Seuil), Jésus selon Mahomet (Seuil), et bien d’autres « alertes » comme il se dit maintenant : La tour abolie (Albin Michel)!
Et nul doute qu’il s’ensuivra encore quelques-uns de ces « romans-réalité » : Gérard Mordillat nous dira comment il voit le monde se construire.

Mais Gérard Mordillat c’est aussi l’amoureux des mots, le diseur, le conteur, le poète, l’écrivain. Chacun de ses livres, chacun de ses personnages, chaque contexte dans lequel ils s’expriment, chaque « ambiance de situation », sont élaborés avec une précision verbale et narrative stupéfiante.
Nous lui demanderons de nous parler du sens et de la force, mais aussi de l’exigence de l’écriture, du travail de construction d’un texte à lire.
En bon « papou »qui fait la joie littéraire des auditeurs de France Culture, Gérard Mordillat nous dira la place que tient la culture dans le devenir social et politique de nos sociétés.

Ce sera donc à la Librairie Livresse
Vendredi 17 novembre prochain
de 18h à 20h

Gérard Mordillat sera cependant présent à la librairie
dès 16h30

pour des rencontres ponctuelles 

À l’issue du débat et des dédicaces
Livresse offrira le pot de l’amitié
…et de la fraternité

À noter également :

Gérard Mordillat sera l’invité de l’émission « Traverses » de Radio4
enregistrée en public vendredi 17 novembre de 9h à 10h
au Centre Culturel Raphaël Leygues
à Villeneuve sur Lot

 

 

 

 

Laisser un commentaire