Lectures choisies un soir d’hiver : Dernières nouvelles

Samedi 14 Janvier 2017
de 17h30 à 19h30

Librairie Livresse
44, rue des Girondins 

47300 Villeneuve-sur-Lot

Les lectrices et lecteurs donnent de la voix à leurs livres préférés :

Laurence Lingot : Emile Zola, Le ventre de Paris
Françoise Marie : Laurent Gaudet,  Le soleil des Scorta
Frédéric Figeac : Lucien Ganiayre, L’orage et la loutre
Romain Boissie : Eduardo Galeano, Voix du temps
Jean-Pierre Tardif : Rosalia de Castro, Poèmes Galiciens
Michel Loyez :
Marguerite Duras, L’Amant

s’y ajouteront, en fonction du temps disponible :
lectures d’extraits de
Tim Gautreaux, Dernier arbre
René Char, Poèmes
Eric Vuillard, 14 juillet
Jehan Rictus, Les soliloques du pauvre

LECTURES CHOISIES UN SOIR D’HIVER

Dans le cadre de La Nuit de la lecture, événement organisé par le Ministère de la Culture et de la Communication, la librairie Livresse propose à ses lecteurs de partager par des lectures à haute voix, des moments d’échange et de discussion sur leurs auteurs préférés.

Livresse ouvre ses portes et invite au lien social et culturel pour une parole libre et citoyenne.


La Nuit de la lecture, qui s’y déroulera
samedi 14 janvier de 17h30 à 19h30


est une occasion de découvrir ou redécouvrir des œuvres et des auteurs qui ont particulièrement marqué vos nuits blanches ou vos journées de solitude active, consacrées aux lectures passionnantes et passionnées.

Venez lire et – ou – écouter et discuter
Entrée libre !

Si vous souhaitez proposer une lecture,
vous pouvez encore vous inscrire
jusqu’au samedi 14 janvier inclus
:
Sur place
Par téléphone au 05 53 36 89 41
Par mail : librairie.livresse@gmail.com
en indiquant le titre du ou des livres dont vous lirez un ou plusieurs extraits (qui seront éventuellement limités, d’un commun accord, en fonction du nombre de propositions).

Une belle soirée en perspective ! …agrémentée d’un petit vin chaud maison :
« détente à Livresse »!


Éditorial de la première édition
de la Nuit de la lecture
Audrey Azoulay
ministre de la Culture et de la Communication
Pour sa première édition, le 14 janvier 2017, la Nuit de la lecture mobilise dans toute la France le monde du livre – bibliothèques, libraires, auteurs, éditeurs – afin de proposer au public un événement populaire autour de la lecture.
Source de connaissance, la lecture est un acte de liberté et une porte d’entrée sur l’imaginaire. Pour Voltaire, dans L’Ingénu, elle « agrandit l’âme » tandis que pour Louis Aragon dans Blanche ou l’oubli elle « jette sur la vie une lumière ». Surtout la lecture n’est jamais plus belle que lorsqu’elle se partage et qu’elle réalise ainsi le voeu de Marcel Proust d’être « une amitié ».
Forte de toutes ces promesses, la lecture demeure aussi la pratique culturelle la plus accessible. Plus grande entrée sur la culture, sur la réflexion et sur la réconciliation, elle est une chance unique pour notre démocratie. Pour cette raison, nous avons souhaité étendre les horaires d’ouverture des bibliothèques, notamment le soir et le week-end, afin d’en ouvrir plus grand les portes. C’est à ce même objectif que la Nuit de la lecture est appelée à contribuer.
Dans leur grande diversité, les 16 000 bibliothèques publiques et points d’accès aux livres, ainsi que les 3 500 librairies présentes sur le territoire, sont donc appelés à s’affirmer comme des lieux de rencontre, de débat et de partage. La Nuit de la lecture permettra à chacune et à chacun de mieux appréhender ces établissements ainsi que les librairies comme des lieux de vie, ouverts à tous.
Nous en avons, je crois, le besoin urgent. Et cette date du 14 janvier, parce qu’elle appelle aussi à se souvenir des attentats de Charlie Hebdo, nous le rappelle avec émotion et avec force. Elle nous renvoie directement à la nécessité de demeurer rassemblés, dans la liberté, dans la culture, face à l’obscurantisme, à l’ignorance. À cela s’ajoute l’actualité de la seconde rentrée littéraire qui chaque année met au premier plan le talent des auteurs, la richesse des lettres en France.
Cette Nuit de la lecture sera, je l’espère, avec ses ateliers, ses parcours, ses nombreuses activités, un écho de la beauté et de la diversité de la littérature et de son public. Je remercie l’ensemble des acteurs de ce premier rendez-vous pour leur engagement et vous souhaite à tous de passer une belle soirée en compagnie des mots qui se dévoileront à vous de toutes les manières dans la nuit du 14 janvier.
Audrey Azoulay
ministre de la Culture et de la Communication

 Audrey Azoulay
Audrey Azoulay © Ministère de la Culture et de la Communication

——————

Une première Nuit de la lecture
dans les bibliothèques et les librairies
14 janvier 2017
Samedi 14 janvier prochain, le livre et de la lecture seront à l’honneur partout en France pour la première édition de la Nuit de la lecture.
Bibliothèques et librairies ouvriront leurs portes au public, sur des horaires
étendus, le temps d’une soirée de découvertes et d’animations exceptionnelles.

Lectures en pyjama, en musique ou en langue des signes, rencontres avec des auteurs, débats, spectacles, chasses au trésor…, petits et grands pourront découvrir ou re-découvrir, dès la tombée de la nuit, la richesse des bibliothèques et des librairies sous une lumière nouvelle. La nuit, c’est un univers réinventé du livre qui se laisse appréhender à travers les nombreuses animations proposées, offrant un contexte privilégié pour une découverte ludique.
Les milliers de bibliothèques françaises, qui comptent parmi les lieux incontournables de culture et de savoir, constituent, avec les autres points de la lecture publique, le premier réseau d’équipements culturels de proximité. Avec les librairies, elles ont donc un rôle majeur à jouer dans le développement d’une société de dialogue éclairé aux valeurs partagées.
La manifestation, qui aura lieu durant la seconde rentrée littéraire, viendra souligner la manière dont la conversation avec les livres et les débats d’idées nous nourrissent, nous permettent d’échanger et de nous situer dans les enjeux de notre société. Cette première édition est proposée en collaboration avec les différents acteurs du livre et de la lecture, en particulier les bibliothèques et les librairies, mais aussi les auteurs, les éditeurs, les écoles, les associations locales…, qui s’associent à la manifestation.
La Nuit de la lecture est organisée par le ministère de la Culture et de la Communication en partenariat avec la Bibliothèque publique d’information, la Bibliothèque nationale de France, le Centre national du livre, le Syndicat national de l’édition, la Société des gens de lettres, le Syndicat de la librairie française, l’Association des directeurs des bibliothèques municipales et des groupements intercommunaux des villes de France, l’Association des directeurs de bibliothèques départementales de prêt, l’Association des bibliothécaires de France, avec le soutien de la RATP, PhenixDigital, Toute l’histoire, Radio France et France télévisions
(Texte introductif au programme général présenté par le ministère de la Culture et de la Communication)

Laisser un commentaire