Petit rappel – Pour les jeunes et les plus jeunes : Régis Lejonc, un auteur/illustrateur à Livresse

En atelier Dessin et Graphisme pour une journée
avec une classe de Seconde au Lycée Georges Leygues

Régis Lejonc
Auteur – Illustrateur d’Albums Jeunesse
sera à Livresse pour les plus jeunes
Jeudi 2 février de 17h30 à 19h

Régis Lejonc est un touche-à-tout, un illustrateur inclassable
qui passe d’un univers graphique à un autre au gré des livres,
appréciant autant l’influence des grands peintres impressionnistes
que celle des kawaï japonais.

Régis Lejonc, un homme chaleureux, ouvert et curieux
s’adressera particulièrement au jeunes
et aux plus jeunes
Il parlera dessin et personnages
et dédicacera 6 de ses derniers albums :

 


La mer et lui   (Éditions Notari)
Henri Meunier
Régis Lejonc (illustrations)

Un capitaine à la retraite demande à la mer de le suivre, et puisque «c’est la première fois qu’un homme l’invite à sortir», elle accepte. Elle se retire aussi: elle coule toute entière dans un verre que le capitaine lui tend. Il s’installent ensuite dans un meublé modeste et se racontent: elle lui raconte «les belles traversées, la conquête des mers, les exploits les plus sots accomplis sur son dos, les naufrages fameux». Et encore elle lui dévoile «les trésors fabuleux qui peuplent ses abysses, la caresse des fleuves, son admiration pour les terres qu’elle ne recouvre pas». Lui, en retour, lui raconte «ce que les hommes ont écrit de plus beau sur ses eaux».
Seulement la mer sans la mer, «ce n’est plus que du vent»: c’est la désolation. Et quand la mer reprendra sa place, pour le grand bonheur des habitants de la terre, des marins, des pêcheurs et des oiseaux, le capitaine en gardera une goutte au fond de son petit verre, histoire de «se retrouver de temps en temps en tête-à-tête, la mer et lui».
Le texte d’Henri Meunier pour cet album est sobre, retenu et extrêmement poétique. Les images de Régis Lejonc le racontent avec élégance, en suivant son rythme de façon extrêmement originale. Trois pages entièrement noires marquent en effet les pauses entre les parties du texte: le départ; la vie à deux; le retour de la mer à la mer. Dans les illustrations, on se fera également le plaisir de découvrir les clins d’œil à de grands maîtres de la peinture: Eugène Boudin, Edward Hopper, De Chirico et Claude Monet, entre autres.

La rue qui ne se traverse pas  (Éditions Notari)
Henri Meunier
Régis Lejonc (Illustrations)

Par la verticalité de son format, ce livre annonce à la fois le décor et le thème central de l’histoire qu’il raconte: la hauteur des façades, la profondeur des rues creusent le fossé qui sépare les êtres dans l’univers urbain. Dans un tel contexte, seules les ailes de l’âme et de l’imagination permettent de conjurer la solitude.
D’une fenêtre à l’autre, dans un vis-à-vis accentué par le vide de la rue, une fille et un garçon échangent leurs pensées et leurs désirs à travers le vol des moineaux qui vont et viennent d’un bâtiment à l’autre. Leur espace commun est ainsi un royaume imaginaire qui tente de se construire par-dessus les obstacles de la réalité. Leurs regards recomposent une harmonie de couleurs que ne peut détruire la grisaille de la ville.

 


KODHIA   (Éditions Thierry Magnier)
Thomas SCOTTO

Régis LEJONC (Illustrateur)
Thierry Magnier Albums Jeunesse

Un jeune garçon s’introduit dans la mystérieuse cité de Kodhja pour y rencontrer le Roi qui, seul, saura répondre à ses questions et apaiser ses doutes. Au fil du labyrinthe de cette ville mouvante et inquiétante, guidé par un enfant malicieux et un brin narquois, il affronte ses peurs, ses colères, ses souvenirs d’enfant et revisite les lieux et émotions qui l’ont construit. Quand arrive le moment tant attendu mais aussi redouté de rencontrer le Roi, le jeune garçon devenu jeune homme décline son invitation à rester dans le royaume retrouvé de l’enfance.

 

Quelles couleurs !  (Éditions Thierry Magnier)
Régis LEJONC

Dès 5 ans
Quelles couleurs ! l’imagier de Régis Lejonc revu et corrigé : une version augmentée de seize nouvelles pages, pour aller encore plus loin dans l’exploration de l’imaginaire collectif. Une vision du monde sous le prisme des couleurs. Pas banal ! Cette réédition accompagne la sortie de l’application numérique.

 

 

 

La poupée de Ting Ting  (Éditions Seuil Jeunesse)
Ghislaine Roman – auteur
Régis Lejonc – illustrateur

Un matin, en partant aux champs avec sa grand-mère, la petite Ting-Ting cherche en vain sa poupée. Son inquiétude grandit car elle craint que sa mère ne l’ai prise avec les autres poupées qu’elle vend au marché. À cette idée le cœur de Ting-Ting se serre. Son père lui a offert cette petite poupée qu’il avait fabriqué, le jour de sa mort. La voyant si inquiète, sa grand-mère lui conseille de confier des soucis au creux d’un viel arbre.
Le soir venu, sa surprise est grande lorsque sa maman raconte qu’elle n’a pu vendre ses poupées à cause d’un héron venu semer la pagaille sur son stand. Et au fond du sac, Ting-Ting retrouve la petite poupée.
Un livre d’une grande sensibilité sur la perte et le souvenir, dont les illustrations, travaillées au pastel et en numérique, s’inspirent des estampes chinoises.

 

Bagdan et la louve aux yeux d’or  (Éditions seuil Jeunesse)
Ghislaine Roman – auteur du texte
Régis Lejonc – illustrateur

Après La poupée de Ting Ting, Ghislaine Roman et Régis Lejonc nous font voyager dans les confins de la Mongolie, en compagnie du jeune Bagdan et de son aigle.

 

 

 

Une fin d’après-midi toute en couleurs
pour l’émerveillement des enfants
et le plaisir de tous !

À Livresse
jeudi 2 février 17h30

Laisser un commentaire