Demain à Livresse ! Rencontre avec l’auteur de romans noirs Marin Ledun !

Mercredi 13 juin 2018
de 18h à 20h
La Librairie Livresse reçoit

Marin Ledun

 

 

Venez (re)découvrir Marin Ledun, un écrivain de romans noirs et sociaux, qui viendra notamment vous parler de son dernier ouvrage  Salut à toi Ô mon frère (Série Noire Gallimard) qu’il dédicacera.

« Un père, une mère et leurs six enfants. Deux filles, quatre garçons. Une équipe mixte de volley-ball et deux remplaçants, ma famille au grand complet. Neuf en comptant le chien. Onze si l’on ajoute les deux chats. »

La grouillante et fantasque tribu Mabille-Pons : Charles clerc de notaire pacifiste, Adélaïde infirmière anarchiste et excentrique. Les enfants libres et grands, trois adoptés. Le quotidien comme la bourrasque d’une fantaisie bien peu militaire.

Jusqu’à ce 20 mars 2017, premier jour du printemps, où le petit dernier manque à l’appel. Gus, l’incurable gentil, le bouc émissaire professionnel a disparu et se retrouve accusé du braquage d’un bureau de tabac, mettant Tournon en émoi.
Branle-bas de combat de la smala ! Il faut faire grappe, retrouver Gus, fourbir les armes des faibles, défaire le racisme ordinaire de la petite ville bien mal pensante, lutter pour le droit au désordre, mobiliser pour l’innocenter, lui ô notre frère.

 

 

Marin Ledun est l’auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages, principalement à destination d’un public adulte mais aussi pour un public plus jeune. Il y aborde des thèmes comme les limites du progrès, la crise contemporaine et ses conséquences sociales. Il a reçu de nombreux prix pour ses romans comme le Grand Prix du roman noir en 2012 avec Les visages écrasés, le Prix Transfuge du meilleur Polar 2016 avec En douce ou encore le Prix Mystère de la critique 2011 pour La guerre des vanités.

Docteur en communication politique, il a été un spécialiste des questions liées au vote électronique. Il a publié un essai sur la démocratie assistée par ordinateur en 2005, et ses recherches actuelles portent sur l’émergence de nouvelles pathologies liées à l’organisation du travail.

Sa passion : peindre la vie en noir pour lui donner toutes ses couleurs!
Un auteur multi-cartes qui les distribue sous des ciels changeants, rieurs et furieusement sérieux, qui atteint les fibres sensibles et l’intelligence de ses lecteurs tout en les plongeant dans l’effroi comme dans l’hilarité!

Une rencontre tous publics ouverte au débat sur le roman social et sa place dans la vie quotidienne…une aubaine pour une bonne soirée au coeur de l’écriture et de l’échange!

 

 

 

Crédits photographies: ©Francesca Mantovani

Laisser un commentaire