Petit rappel : Rencontre poétique avec Florent Dumontier et son éditeur « La Crypte »

La poésie est toujours bien vivante!
il suffit d’aller au devant d’elle
et on en saisit la beauté, la force
et l’importance! 

Samedi 8 octobre à 18h
Rencontre poétique
dans votre librairie Livresse
44, rue des Girondins
à Villeneuve-sur-Lot

En première partie
Florent Dumontier

Prix de La Crypte 2015
présente et lit des extraits de son recueil
« Sur le perron glissent
des spectres d’ombre »

EXTRAIT

Parfois
une ombre nous surprend
— et quand ce n’est pas une ombre,
c’est un murmure ou un rayonnement
qui prend notre main d’enfant


En seconde partie
En présence de
Christian Marsan
Poète et enseignant,

Président des éditions « La Crypte »
1536 

Lectures de textes poétiques,
présentation d’autres ouvrages de la collection,
échanges et discussions sur la poésie,
ses filières d’édition
et sa diffusion jusqu’aux lecteurs intéressés ou curieux.

Et enfin Dédicaces avec le pot de l’amitié, et de la poésie,
offert par la librairie Livresse
.

La Crypte est une maison d’édition de poésie dont l’histoire rejoint l’âme poétique de ses fondateurs et de leurs héritiers spirituels et « poursuiveurs » de cette belle aventure!
Pour tout savoir sur « La Crypte », lire ci-après :

 vous pouvez vous rendre sur le site : http://www.editionsdelacrypte.fr/

Vous pouvez aussi lire ci-dessous quelques éléments de cette histoire qui ont fait la qualité et la renommée des choix éditoriaux de « La Crypte » :

HISTOIRE DES ÉDITIONS DE LA CRYPTE

En 1984 Jean Lalaude, homme de passion et de culture, après avoir accueilli Pierre Seghersdans la crypte romane, décida avec Marcel Saint-Martin (peintre et poète, l’ami de Cocteau) etMarie-Louise Haumont (Prix Femina) de créer à Hagetmau un prix de poésie qui consacrerait le premier recueil d’un jeune poète de moins de trente ans.

Ainsi, ce soir-là, naquit autour d’une table le Prix de La Crypte qui pendant plus de vingt ans continua sans relâche de publier et de faire connaître au plus grand nombre une poésie contemporaine exigeante, dont Valérie Rouzeau ou Eric Sautou, alors inconnus, sont aujourd’hui sans aucun doute parmi les plus illustres représentants.

Mais Jean Lalaude dont tous ceux qui l’ont aimé savent combien il était un aventurier infatigable, pouvait-il s’arrêter là ? Aidé par la ville de Hagetmau et le conseil général des Landes, il décida au contraire de multiplier les rencontres et les échanges. Épris du langage comme ils l’étaient de la bonne chère et de l’amitié, profitant aussi de ce théâtre magique qui se trouve au cœur de Hagetmau, des auteurs aussi renommés que Jacques Lacarrière, Pierre Veilletet, ou la chanteuse alors débutante Juliette, vinrent un jour réchauffer de leurs mots les vieilles pierres de la crypte.
Devenue une maison d’édition, la Crypte put alors ouvrir ses portes à d’autres poètes qui, depuis les Landes, tentent de faire entendre une poésie exigeante et singulière  : Marcel et Marie-Louise, bien sûr, les amis de toujours ; mais aussi Bruno Dey, Pierre Auban, Jean-François Dupeyron, Christian Marsan, etc.

Cela dura jusqu’à ce que la maladie, puis les disparitions successives des trois amis, interrompent tragiquement l’aventure. Mais l’histoire, si belle ! et que certains avaient partagée, devait-elle disparaître avec ses créateurs ?

Soutenue par la famille de l’ami Jean, une dizaine de personnes jugea que le plus bel hommage à lui rendre, plutôt qu’une muette admiration, était au contraire de faire encore résonner sa voix et de perpétuer son œuvre.

Ainsi les éditions de La Crypte en cette année 2012 ont à nouveau décidé de se faire entendre :

  • Prix de La Crypte 1995, Khaled Ezzedine, poète, médecin et chercheur, publiera au printemps son prochain recueil La Saison des Pluies.
  • Les éditions organiseront aussi le samedi 2 juin 2012 une après-midi et une soirée festives qui mêleront poésie, exposition photos, théâtre, musique et pique-nique autour de la Crypte.
  • Relancé, le prix de la Crypte, en 2013, enfin récompensera son 25e lauréat.

Alors les voix de Jean, de Marcel et de Marie-Louise mêlées à d’autres qui les aiment, ce soir-là et bien d’autres encore, continueront de rire et de chanter.

Pierre SEGHERS le 26/7/1981
« Bravo ! Ce que vous faites est extraordinaire (…) L’idée d’un prix décerné à un jeune poète, d’une soirée crypte et d’un recueil, tout cela me paraît très excitant. Très volontiers, ma bénédiction païenne, au vin rouge !!! »

Jacques LACARRIERE le 28/3/1995
« Merci de ce beau recueil suivi par des mots et de la gravure… La poésie demeure cette voie, ce fil, ce chant, secrets qui nous permettent d’entrer au cœur du vrai silence, fait de toutes les sources…qui attendent, sur terre, de surgir. »

Hélène CADOU le 2/4/1995
« Cher Jean Lalaude (…) Quelle belle entreprise où les amis se sont donné la main, éditeur, poète, calligraphe… »

LA CRYPTE ROMANE

La crypte de Saint-Girons à Hagetmau est le dernier vestige de l’ancienne église abbatiale Saint-Girons, aujourd’hui disparue. Elle date du début du XIIe siècle. Joyau de l’art roman, elle est classée par les Monuments historiques en 1862.

L’abbaye est édifiée à l’origine au bord du Louts, sur le lieu du martyre de saint Girons, évangélisateur de cette partie de la Novempopulanie, au Ve siècle. Sa création remonterait à Charlemagne, mais on ne trouve trace d’une communauté religieuse qu’à partir du XIIe siècle, dans les donations faites au chapitre de Lescar.

L’église abbatiale, endommagée durant la guerre de Cent Ans puis pendant les guerres de Religion, est totalement détruite en 1904. Seule la crypte de 12 mètres sur 7,6 mètres a été préservée.

On y accède par deux escaliers latéraux de quinze marches, bâtis dans l’épaisseur des murs. Le centre en dalles de pierre, de 4.2 mètres sur 3.8 mètres, est légèrement surélevé par rapport au reste du sol, lui-même en pierre. Il est cerné aux angles de quatre colonnes de marbre formant dais. C’est là que se trouvait le tombeau de Saint-Girons, objet de culte et de vénération de nombreux pèlerins.

Des éléments de pierre viennent compléter ces fûts de marbre pour soutenir des chapiteaux richement sculptés, eux-mêmes portant une voûte à croisée d’ogives. La base des colonnes porte divers éléments décoratifs, boules, etc.

Tout autour de la crypte court un banc de pierre d’environ 50 cm de haut, servant de lieu de méditation, de prière ou de repos aux pèlerins. Le banc sert également de base à dix colonnes de pierres engagées dans le mur de l’édifice et surmontées de chapiteaux.

On notera dans le pan central du chevet l’existence d’un enfeu (tombe encastrée dans l’épaisseur du mur) L’ensemble est éclairé par quatre ouvertures étroites, trois en plein cintre à faible ébrasement intérieur (une au chevet, deux sur le mur de droite) alors que celle du mur de gauche, étroite et haute s’apparente à une meurtrière.

C’est le décor sculpté des chapiteaux (classés aux monuments historiques) qui retient surtout l’attention dans la crypte. D’après l’iconographie des corbeilles, ils peuvent être classés en trois groupes : un premier groupe de chapiteaux à feuillages (de type corinthien) , un deuxième groupe d’interprétations bestiaires (courant dans l’art roman) , un troisième groupe de chapiteaux historiés à personnages. Ces scènes religieuses sont destinées à l’origine aux fidèles et pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, rappelant le rôle d’étape que joue la paroisse dès le Moyen Âge sur la voie Limousine.

LE PRIX DE LA CRYPTE

Né à l’initiative de Pierre Seghers (éditeur et poète), Marcel Saint-Martin (peintre et poète), Marie-Louise Haumont (romancière, prix Femina) et Jean Lalaude (professeur agrégé), le prix de la Crypte a vu le jour en 1984. Soutenu par la ville de Hagetmau et le conseil général des Landes, le prix de la Crypte récompense un jeune poète francophone de moins de 30 ans, qui n’a jamais été publié à compte d’éditeur.

Valérie Rouzeau, prix Apollinaire 2012, a obtenu le prix de la Crypte en 1994 pour son premier recueil : Petits Poèmes sans gravité. Décerné par un jury de poètes, d’écrivains, et du comité de lecture des éditions de La Crypte, il consiste en l’édition à 300 exemplaires de l’œuvre sélectionnée.

L’auteur reçoit 50 exemplaires de son recueil, le reste demeurant la propriété des éditions de La Crypte, qui s’engagent à le faire connaître par toutes les voies habituelles de leur propre diffusion (libraires, internet, salons du livre).

Le lauréat est invité à participer au jury du Prix de la Crypte, l’année succédant à celle de sa récompense.

RÈGLEMENT DU PRIX DE LA CRYPTE 2017

L’auteur atteste sur l’honneur avoir moins de 30 ans, au 30 avril 2017. Il joint à son envoi une photocopie de sa carte d’identité et un numéro de téléphone.

Les œuvres ne doivent pas excéder 60 pages. Ce sont des œuvres originales qui n’ont jamais été éditées. L’auteur s’engage par ailleurs à n’avoir ni plagié ni copié aucune œuvre déjà publiée.

Numérotées, elles sont saisies sous un logiciel de traitement de textes (Word) et sont envoyées en format PDF.

Anonymes, elles ne comportent aucun signe distinctif autre que le titre obligatoire en tête de la première page.

Elles sont envoyées uniquement par mail : la pièce jointe porte le même nom que le manuscrit.

Elles doivent être envoyées avant le 30 avril 2017, dernier délai, à : lacrypte40@orange.fr

À la réception de son manuscrit, le candidat reçoit un avis de confirmation de lecture.

Afin de préserver l’anonymat, les organisateurs attribuent dès réception un numéro d’enregistrement à chaque manuscrit.

Les décisions du jury étant sans appel, les organisateurs se réservent aussi le droit de modifier ou d’annuler l’événement si les circonstances l’exigent.

Les écrits ne sont ni retournés ni restitués mais les originaux restent la propriété de leurs auteurs qui ne pourront exiger aucun droit d’aucune sorte des éditions de La Crypte.

Le fait de poser sa candidature implique pour tous les concurrents l’acceptation intégrale du présent règlement et des décisions du jury. Tout manquement entraîne automatiquement le retrait du candidat.

Le candidat atteste sur l’honneur avoir pris connaissance de ce règlement.

Pour tout renseignement complémentaire : 06 13 88 96 64  ou
lacrypte40@orange.fr

 

QUELQUES PRIX DE LA CRYPTE :

 

 

 

 

Laisser un commentaire